Espace
vidéos

Les différentes aides financières

Afin d'aider les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, à mieux vivre le handicap et la dépendance engendrés par la maladie, il existe différentes aides financières prévues pour porter assistance aux personnes les plus affaiblies.

 

Ces aides financières, juridiques et même sociales, permettent aux personnes concernées, d'obtenir plus facilement, un hébergement en maison de retraite spécialisée Alzheimer.

 

1. L'allocation personnalisée d'autonomie APA

L'APA est une aide financière qui peut être allouée à un malade d'Alzheimerqui vivrait soit en maison de retraite, soit encore à son domicile. La somme allouée est calculée en fonction de l'état de dépendance du malade d'Alzheimer, à savoir, son classement sur la grille AGGIR.
Par exemple, le montant de l'APA peut s'élever de 540,69 euros mensuels pour un malade de GIR 4 et à environ 1261,60 euros pour un malade de GIR 1.

Comment en bénéficier ?

Pour bénéficier de l'APA, le demandeur doit remplir les conditions suivantes :

-          Avoir plus de 60 ans

-          Etre résident français

-          Appartenir aux groupes GIR de 1 à 4

-          Adresser une demande au Conseil Général du département du demandeur. (Vous pouvez retirer ce dossier auprès de la sécurité sociale.)

-          Attendre l'examen du dossier par une équipe médico-sociale.

 

2. Aides dans le cas d'un maintien à domicile

Si le malade d'Alzheimer est hébergé à domicile, il peut avoir droit à :

-       une infirmière qui viendrait lui administrer les soins rendus nécessaires par la maladie

-       une aide ménagère pour veiller à l'entretien de sa maison, voire à la préparation de ses repas

-       un service de livraison de repas supervisé par la mairie

 

3. Obtention d'une carte d'invalidité

Une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer peut bénéficier d'une carte d'invalidité à 80% ou bien à 100%. Cette carte donne droit à des réductions de prix dans les transports en commun et ce pour les malades ainsi que pour leur accompagnant.

 

4. Le remboursement des frais occasionnés par les soins médicaux

Les soins médicaux justifiés par l'état de santé du malade d'Alzheimer sont remboursés à hauteur de 100% puisque la maladie d'Alzheimer est reconnue comme faisant partie des affections dites de longue durée.

 

5. Obtention d'avantages fiscaux

Les patients atteints de la maladie d'Alzheimer peuvent avoir droit à certains avantages d'ordre fiscal. Il s'agit de :

-          La réduction ou l'exonération de la taxe foncière,

-          L'exonération de la taxe d'habitation,

-          L'exonération de la redevance télévision

 

6. Obtention d'aides sociales

Dans le cas d'un malade d'Alzheimer dont les ressources sont insuffisantes, il est possible d'obtenir une aide sociale afin de régler les frais d'un hébergement au sein d'une maison de retraite spécialisée Alzheimer ou en Ehpad.
Cette aide sociale se cumule avec la somme demandée aux enfants et aux petits enfants solvables majeurs au titre de l'obligation alimentaire.

 

7. Obtention d'aides juridiques

Dans le cas d'un patient atteint de la maladie d'Alzheimer, il existe des aides juridiques sous la forme de mesures dites de protection juridique :

-          la sauvegarde de justice

-          la curatelle

-          la tutelle

Ces mesures sont destinées à protéger les intérêts et les biens du malade d'Alzheimer.