Espace
vidéos

Stimuler les facultés cognitives des malades d'Alzheimer

Le fait de stimuler les facultés cognitives des personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer permet non seulement d'améliorer la qualité de vie des malades mais également de retarder l'évolution de la maladie et la perte des fonctions cognitives.

Cette stimulation peut se faire à l'aide de différentes activités :

-          La lecture

-          les différents jeux de mémorisation,

-          Les activités autour du jardinage,

-          La gymnastique douce,

-          Les ateliers ou cours de cuisine,

 

A travers ces activités, il est possible de faire travailler les malades d'Alzheimer à plusieurs niveaux : au niveau de la motricité fine, au niveau de la mémoire mais également au niveau du lien social si les activités se font en collectivité.

 

La musicothérapie

Il existe également une autre méthode de stimulation, la stimulation par le biais de la musique. Souvent pratiquée en maison de retraite Alzheimer, la musicothérapie est une thérapie qui se pratique en groupe. Le musicothérapeute prépare différents morceaux qu'il fait écouter aux personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer. Dans un deuxième stade, il leur propose des exercices de chant. Cette activité permet de faire naitre des émotions partagées par tout un groupe, de stimuler les fonctions cérébrales et de raviver des souvenirs enfouis dans une mémoire malade. Cette méthode rencontre aujourd'hui, énormément de succès.

 

La zoothérapie

Cette méthode qui utilise le contact avec les animaux (les chiens en particulier) a également fait ses preuves au niveau de l'amélioration de la qualité de vie des malades Alzheimer et surtout au niveau de l'envie de communiquer et de la lutte contre la dépression des seniors. Les séances de zoothérapie se déroulent en collectivité ou en particulier et se présentent sous la forme de jeux de type interactif. Cette méthode de thérapie utilise le toucher de l'animal, la reconnaissance mémorielle des parties de son corps et le côté affectif qu'il apporte. L'animal est très apprécié car il donne une affection inconditionnelle et apporte une grande sérénité.
En dehors de ces ateliers de zoothérapie, il existe des chiens d'assistance dressés à accompagner les malades d'Alzheimer lors de leurs trajets quotidiens. Ils les empêchent de se perdre et jouent un peu un rôle de repère et de guide.